Automne

Refroidissement, vent à près de 100km/h, c’est l’automne.

Il reste encore quelques cultures aux champs. Les récoltes sont en cours en amont des périodes froides : carottes, betteraves, choux blancs.

Préparation de choucroute qui sera la bienvenue cet hiver.

Fut de choucroute de 30l en cours de remplissage

Côté serres, une première série d’épinard a, comme l’an passé, été touchée par un virus qui semble s’être endormi avec le froid pour la seconde série. Tant mieux !

Sans doute un virus. Pas de masque pour les épinards !

Les carottes de printemps germent tout juste. La planche de mâche donne satisfaction. Pour cette culture de courte durée, je repique dans la racine des plants récoltés précédemment ce qui optimise la place en serre avec de bons résultats.

Récolte de mâche

L’ail est en place. J’en ai semé un peu plus que l’an passé sous serre car les pertes en plein champ ont été importantes cette année. Les pluies bretonnes sont difficiles à supporter pour cette plante sudiste.

Je termine ce petit article par une magnifique image du secteur que l’on m’a envoyée. La ferme est sur la partie droite.

vue aérienne du secteur de la ferme
Cliquez sur l’image pour l’agrandir (crédit Pierre Icard)

Récoltes et préparation des terres pour l’hiver

Après un début d’été pluvieux, la fin de saison est bien agréable. Les courges sont rentrées, carottes et betteraves à suivre. Les choux et poireaux sont en forme.

J’ai entamé l’amendement des sols en compost avec la désileuse achetée d’occasion en début d’année (la grosse benne rouge à l’entrée du hangar). C’est efficace et beaucoup moins dur physiquement !

Amendement des planches avec du compost. Puis semis de couvert végétal pour l’hiver.

Première récolte de patates douces. Les mulots apprécient aussi. J’ai tenté quelques repiquages avec les racines en place car les plants sont chers.

On fait au mieux…

Grand merci aux amapien/ne/s qui sont passé/e/s ce week-end à la ferme pour la récolte des pommes de terre. Tout n’est pas encore dans les sacs mais, comme je le prévoyais, la quantité sera moindre cette année, notamment du fait de la fin prématurée de la variété « Désirée », tombée face à au mildiou.

Environ 800kg en tout, près de 1,4t l’an passé…

Les oignons sont également en cours de récolte.

Bien pour les jaunes et blancs, faible pour les roses et médiocre pour les rouges qui, comme les pommes de terre et l’ail, n’ont pas tenu longtemps face au mildiou.

Les courgettes sont en forte diminution après un été très productif du fait d’un sol bien humide.
Les courges ont l’air en forme mais il est encore trop tôt pour un bilan.

Dans les serres, les plants de tomates sont toujours en difficulté (maladie cryptogamique) mais la récolte est encore suffisante (env 2kg pour les paniers moyens par semaine).

Les premières séries de mâche et d’épinards en serre sont lancées.

Début d’été pourri !

Bon, disons le tout net, la saison n’est pas facile. Il pleut, il pleut beaucoup, il pleut beaucoup trop !

En juin, la station météo de Dinard enregistre +123% de hausse des précipitations par rapport aux moyennes et juillet commence avec une ou plusieurs averses quotidiennes.

Impossible de traiter les légumes fragiles dans ces conditions (pomme de terre, ail, oignon). Les limaces sont à la fêtes et dévorent jeunes salades et radis. L’orthophosphate de fer (anti-limace autorisé en bio) est dilué par les pluies. Les mulots sont bien présents (qui me prêterait une belette ?).

Radis sans feuille
oh les belles salades !
Attaque de mulot sur fenouil
Attaque de mulot sur blette, plutôt sous blette

Les légumes sous serre souffrent également. Mauvais développement des aubergines, melons, tomates qui trouvent le temps trop froid. Déjà quelques attaques de mildiou sur les feuilles et tiges de la première série de tomates.

Une pointe de vent à 97km/h a été relevée à Dinard début juillet. Sans doute un peu moins à la ferme mais une dizaine de plants de courges se sont envolées..

La rouille (champignon) est tombée sur l’ail de plein champ et ce sera irréversible hélas.

Ail touché par la rouille

Les adventices se développent largement et j’ai peu de temps pour désherber suffisamment.

Restons positifs, on annonce du beau temps sous peu…

Pour contrebalancer cette tendance trop spongieuse, je suis satisfait des fèves (récoltées un peu tard) qui ont bien survécu à la pluie, la neige et le vent ! Sous serre, ni les courgettes ni les haricots (rame Cobra excellents) n’ont subi pas subi le déferlement des pucerons cette année.

Bilan de début de saison 2021

Pour ce début de saison, j’ai eu de bons rendements pour les pommes de terre et carottes primeures, tout comme les pois gourmands

Un mois de mai bien frais et bien pluvieux a entraîné un peu de retard dans les cultures, même en serre.

Les aubergines peinent (sauf les longues de Barbentane qui ont la forme).

Céleris, blettes, pommes de terre et courges sont en place avec une bonne réserve en eau dans le sol. Pas encore de pucerons sur les courgettes de serre, ce qui devrait permettre la jonction avec celles de plein champ, un peu en retard.

Gros travail de désherbage sur l’ail, échalotes et oignons de plein champ du fait des pluies de mai. Départ difficile voire très difficile du fait de la fraîcheur, des mulots et des limaces… Avis aux coup de main pour les amapiens.

Cette année, premier essai de patates douces. A suivre…