Préparation de la saison 3

L’hiver est là. Les journées sont plus courtes. Il faut prendre des forces pour la prochaine saison et anticiper.

Les pommes de terre primeur sont en terre, sous serre et sous bâche tissée, technique qui avait très bien fonctionné l’an passé. Les fèves ont été lancées à l’automne pour limiter les pucerons

Fèves

Les pois gourmands mangetout sont en place également. J’avais gardé une partie de la semence de l’an dernier mais je me suis aperçu qu’une bonne partie des grains avait été grignotée par la bruche, petit insecte gourmand. Pour palier ce problème, il faut passer les grains au congélateur quelques heures pour éliminer ces parasites. A faire la prochaine fois.

Les aubergines, tomates et poivrons sont et seront semés en terrine.

Il n’est pour le moment pas question de commencer à préparer les planches de cultures en plein champ tant le sol est gorgé d’eau. Je me demande si je dois faire venir quelques remorques avec épandeur de compost dans les parcelles à enrichir. C’est plus cher mais incroyablement plus rapide et moins fatiguant que d’effectuer ce travail à la fourche et planche par planche.

Il reste encore pas mal de poireaux mais ils sont majoritairement de petit calibre. Le temps perdu en été/automne du fait d’un manque d’eau ne se rattrape pas durant l’automne-hiver. A prendre en compte pour 2020.

Les distributions se passent bien même si les carottes sont à peine présentables. Il faut en éplucher 3 pour en manger 2 ! J’ai estimé qu’il était tout de même plus profitable de les distribuer plutôt que de tout composter.

Mâche, fenouils, chicorée pain de sucre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *