Fin d’été avec de nouvelles surprises

Le manque d’eau de cet été pouvait laisser craindre une mauvaise récolte de pommes de terre (non arrosées). Bonne surprise, le calibre est modeste mais pas ridicule ce qui devrait permettre de passer l’hiver sans problème si la conservation est suffisante.

Peut-être une bonne surprise également pour les carottes pour lesquelles une première mini récolte n’a pas mis en évidence de parasitage. Je croise les doigts pour la suite.

Côté courges, pas encore récoltées, on sent que les plants ont eu du mal à trouver de quoi faire de beaux fruits.

Les poireaux ont du mal à pousser. J’en ai replanté 1000 de plus suite à un démarrage très délicat : galeries de mulots et taupes qui les ont mis à mal, manque d’eau, proximité d’un alignement d’arbres qui les limitent sans doute via les racines et l’éclairage. Disons que ceux qui ont évité tout cela sont en forme !

En revanche, énormes dégâts sur les topinambours et les radis noirs, ravagés en quelques jours par une attaque de pucerons cendrés. Attaque découverte trop tardivement car masquée sous les voiles anti-insectes ! Il est bien possible que peu d’entre eux repartent… Ici encore, à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.